CHYPRE

Je suis heureux de conclure ce court programme par Chypre qui est devenu aujourd’hui le véritable symbole de cette Europe du Sud  dont je souhaite être le porte-voix revendicatif à l’Assemblée Nationale.

Cette île, divisée et martyrisée, est devenue en quelques jours le point focal de la division européenne.  Encore une fois la France n’a  brillé ni par la tolérance ni par la circonspection. Ce fort sympathique petit Etat est à présent, en métropole, montré du doigt comme un repaire d’évadés et d’exilés fiscaux indignes de rejoindre la République. Cette chasse aux sorcières condamnant à tout va est symptomatique du reniement de ses ressortissants de l’étranger par la France. D’un mot, et pour éviter de faire référence à des cas individuels qui viennent de faire sensation, l’expatrié est montré comme un traître à la Nation et ceci est absolument insupportable.

Je ne crois pas que la France soit soudain devenue avare du rayonnement  qui la caractérise et de la générosité d’âme dont elle a toujours su abreuver le Monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s